Pourquoi ce défi ?

La situation est grave

La plupart d’entre nous sommes catastrophés face à ce que nous voyons tous les jours en nous rendant au travail, ou en nous promenant, sur le bord de nos routes, dans les chemins, le long de nos rivières…
Les détritus et les déchets sont partout et polluent notre environnement !

Il est urgent de réagir

Rappelons tout d’abord, quatre évidences :

  1. La nature va mettre des décennies et des décennies à digérer ces détritus. Voir le détail ici.
    Dans le même temps c’est toute la biodiversité qui se trouve déséquilibrée et par voie de conséquence la chaine alimentaire.
    — Environ 84 pour cent des cultures destinées à la consommation humaine dépendent des abeilles ou d’autres insectes pour leur pollinisation (source : FAO) —
  2. Si nous ne faisons rien aujourd’hui, nous transmettons le problème aux générations futures. Elles ne pourront pas le refuser, elles devront l’assumer. A notre place !
  3. Nous avons, en France, une nature extraordinairement belle. Malheureusement, ces souillures visuelles ont un impact sur notre vie quotidienne. Nous sommes préoccupés, inquiets, nous éprouvons un sentiment de honte. C’est un facteur non négligeable de stress et de mal-être.
  4. Et, que dire de l’influence du phénomène sur l’économie touristique, alors que notre département est la porte d’entrée de millions de touristes venus visiter la France lorsqu’ils atterrissent à Roissy Charles De Gaulle. Quelle honte !
Déchets et détritus au Pont de Sevran
Déchets et détritus au Pont de Sevran

Nous appelons quelques fois nos routes «des artères», nous appelons nos forêts «des poumons». La chlorophylle qui irriguent les végétaux a quasiment la même structure moléculaire que le sang humain.
Lorsque nous souillons la Nature, c’est à nous-mêmes que nous faisons mal.

Un Devoir !

Malgré les efforts toujours plus importants des services de la collectivité, les rues, les accotements de nos routes, les berges des canaux en zones urbaines sont de plus en plus souillés par d’innombrables détritus.

Avec les Lions du 93, le 25 mars 2017, agissons ensemble !
Parce qu’il relie Paris à la campagne de Seine et Marne, parce qu’il passe par des zones ultra urbaines et bétonnées mais également par des zones protégées de bois et de forêts, le Canal de l’Ourcq est symbolique et constitue une zone que les habitants de Seine Saint Denis parcourent nombreux à pied, en marchant, en courant, à vélo, à cheval, en canoë ou en bateau.

Nettoyons les bords du Canal de l’Ourcq !

Venez nous rejoindre pour faire prendre conscience !
Venez nous rejoindre pour cet acte citoyen !
Il n’y a pas de plus beau Défi que de préparer l’avenir de ses propres enfants !